Noeux les mines........ photos d'hier et d'aujourd'hui

 

Noeux-les-Mines s'est appelé Vitris au IVème siècle.
Ce village fut détruit en 882 par les Normands, avant d'être reconstruit au Xème siècle et de devenir " Noewe ".

Il faisait partie d'une petite province, La Gohelle, appartenant elle-même à la province d'Artois.
L'activité y était essentiellement agricole. Mais on y trouvait aussi de petites activités annexes à l'agriculture : meuneries, sucreries, brasseries…

Des erreurs de transcriptions transformeront Noewe en Noeux-lez-Béthune puis en Noeux-les-Mines en 1887, après la découverte du charbon dans son sous-sol en 1850. La commune compte alors 1100 habitants. Les travaux de percement de la première fosse ont débuté en 1851. Toutes les fosses ont été fermées entre 1956 et 1968.

 

Carte des environs de Neu en 1700

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ci dessous ,un ensemble de mes cartes postales,... en traversant Noeux les mines de Béthune vers Arras.

 

Le moulin Warembourg , entrèe de Noeux , route de Béthune.

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2014..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les abattoirs de Noeux, 1917

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La place de l'église St Martin en 1915

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Photos des Obsécles du journaliste de guerre ,Serge Basset, 3 juillet 1917

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rue Jean Jaurés , face à l'église St Martin

place

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

près du Café " Le terminus" vers la mairie

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2011..

 

 

 

Café " Le terminus"

Ce café était un arret pour la correspondance de plusieurs lignes de diligences, charettes et plus tard, d'autocars . .................On apercoit au fond l'église Saint Martin .

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

le "Rond point" et la rue de Sailly

Ne trouvez vous pas, qu' à l'époque, il y avait beaucoup plus de personnes dans les rues ?

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2011..

 

 

 

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2010..

 

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rue de Sailly

Il y avait un monument "aux morts de la guerre de 1870-71" au milieu de l'entrée de la rue de sailly...

Suite à plusieurs accidents automobiles , (car on roulait déjà comme des fous à l'époque...) , et dans un interet de securité publique, ce monument fut deplacer au centre du cimetière des soldats francais du bas de Noeux en 1923.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le "Rond point" vue de la rue de Sailly...

à gauche le "Cimena" , puis le marchand de chaussures Vatin, au centre les 2 portes du garage des pompiers .

ce bâtiment fut une école , puis la salle de répétition de l'Harmonie de la ville et l'école de musique.

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2011..

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du "Rond point" vers Arras

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2010..

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rue des Normands, 1917

Des soldats portugais et britaniques enterrent une ligne de communication, rue des Normands.......

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2010..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rue Nationale , Service Social des Mines

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1914-18,.... près de la Fosse N°3

 

 

.. les bombardements allemands étaient fréquents sur la Fosse n°3 et Fosse N°1............ .......... ...................... .photo ci dessous: bombardement de la rue de Montreuil ( rue face au lac de Loisinord)

on fabrique des abris pour protéger les civils ..............

 

tranchées près de la fosse n°3

le front était très près de Noeux les mines, .. ( Annequin, Noyelles les Vermelles , Mazingarbe, Grenay,....) .... On voit bien en fond de photo , les corons du numero 3.

 

Ballon d' observation pres de la Fosse n°3

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

les puits n°1 et 1bis, dites "Fosse Bracquemont"

La Fosse 1 appartient à la compagnie des mines de Vicoignes (Valenciennes),dont elle prend le nom de son directeur , Aubé De Bracquemont . Le puit n°1 à gauche (ouvert en avril 1851,diam:4mètres, prof: 643mètres) et le 1Bis à droite ( aerage du puit n°1, prof:703mètres). photo vers 1905

Le 22 février 1852, la première charette de charbon entre à Béthune et est distribuée aux habitants.

Un coup de poussière tue 3 mineurs le 7 Juin 1885. L'extraction de la fosse cesse en 1938. Les installations du puits n°1 sont entièrement détruites. Celles du puits n°1bis sont conservées pour l'aérage jusqu'en 1968. La partie haute du chevalement est découpée, et le triage est abattu.

Ci-dessous puit n°1bis vers 1887 (année de sa construction)

Ce bâtiment du 1 Bis , est en cours de réabilitation, pour devenir un centre culturel.

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2010..

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

le passage à niveau de la place St Barbe .

il permettait aux trains de charbons d' accèder du puit n°2 d' Hersin Coupigny à la gare de Noeux , puis au canal de Beuvry.

Passez la souris sur la carte ci-dessus pour découvrir la même photo en 2010..

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1914-18, hopital de campagne (HC52) à Noeux les mines

(actuellement c'est l'école St Exupery,..)

L'Hopital de la Fosse N°1 (Bracquemont), le dispensaire, les écoles, sont réquisitionnés pour soigner les bléssés du front de Lorette, Aix Noulette, Loos , Bully-Grenay.......etc....

L'hopital complementaire (HC52) fonctionne dès aout 1914 à l'école St Exupery.

Les bléssés arrivent du front par train et par voiture ambulance ..

(photo ci dessous: la gare de Noeux )

 

L'Hopital d'Orientation et d' Evacuation 20/2 (2ème Section) de Houdain fait mouvement à NOEUX LES MINES en janvier 1915 .

Ci dessous convoi d'ambulances, face à la place de l'église Ste Barbe.


Plusieurs ambulances se sont succédées (1/66, 1/58, 2/66) mais c'est surtout la 2/66 qui restera .

 

Enterrement du Général Moussy JeanBaptiste ,Eglise Ste Barbe de Noeux les mines (le 23 Mai 1915).

Le 21 mai 1915, le Général Moussy est blessé à Grenay par un éclat d'obus à son poste de commandement dans la tranchée de la cité du Maroc.Il est transféré à l'hopital de Noeux les mines où il décède des suites de ses blessures.

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

le film "Kameradschaft" .. 1931

En 1931, un film Franco-Allemand est tourné dans Noeux les mines, "Kameradschaft" ou "la tragedie de la mine". Cest l'histoire de mineurs allemands venus secourir des mineurs français, bloqués par un coup de grisou au fond de leurs galeries. . Hymne à la fraternité entre allemand et francais du même metier de mineurs,ce film fut interdit dès l'époque nazie.

ci desous quelques extraits du film dans Noeux les mines .......... avec la même photo repris en 2012

Un plan du film sur intersection de la rue de Mazingarbe ( Léon Blum ) et la rue de sailly....Après le coup de grizou dans la mine les habitants remontent en direction de la Fosse3 afin d'avoir des nouvelles des mineurs bloqués dans les galleries.....

 

 

lien vers le film complet ...

http://www.youtube.com/watch?v=ffE0pdJdGaw

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vue générale du bas de Noeux les mines.

vers 1955.

Des photos de la zone industrielle..........

En bas à droite: la place de la gare de Noeux , au dessus la fosse 3 avec son terril, actuellement remplacée par le lac de Loisinord, au centre la gare de trillage, en bas à gauche la cokerie, actuellement Zone industrielle n°1

Cliquez ici ouvrir une photo plus grande .

 

En bas à gauche: le terril de Labourse, au centre la cokerie, actuellement la zone industrielle n°1..... En haut à droite, les terrils de la fosse 3, actuellement Losinord ( lac et piste de ski) et centre commercial..(photo 1920 environ)

Cliquez pour ouvrir cette photo plus grande

 

 

Entre Noeux et Hersin , le boulevard Castelnau et la place du chateau d'eau.....En haut a droite la route nationale qui descend jusquau Terminus.... au mileu droite l'église Ste Barbe, l'école de filles,...etc .......

Cliquez pour agrandir

 

Retour en haut de la page

Cette page est toujours en cours d'amélioration.............

29-Nov-2015-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->--> .... ............................... ©Didier Szymanski........